Relations gouvernementales : faire valoir ses intérêts avant une campagne électorale

Les prochaines élections générales auront lieu au plus tard le 1er octobre prochain. Pour une première fois, les Québécoises auront droit à une élection à date fixe. Cette forme d’élections permet aux partis politiques, au directeur général des élections et, sans aucun doute, aux organisations de se préparer.

Pour les partis politiques, se préparer signifie avant tout consolider l’équipe en place (qui reste ? qui part ?), trouver de bonnes candidates susceptibles de décrocher une nouvelle circonscription, établir ses priorités et ses engagements, rédiger sa plateforme électorale et son cadre financier. Dans les coulisses, on jase ! Les stratèges mettent en place leur équipe électorale. Qui sera au national ? Qui sera en circonscription ? Quelles seront les équipes responsables des médias, des tournées, du lien avec les candidates, etc.

En dehors des partis politiques, les élections à date fixe ont également leur lot d’avantages pour les organisations. Planifier les élections c’est aussi, et surtout, se préparer à un éventuel changement de garde.

Octane vous suggère quelques pistes pour préparer votre organisation à une campagne électorale.

1. Faire votre liste

Une campagne électorale c’est l’ouverture de l’agenda politique. On laisse de l’espace à de nouvelles idées pour satisfaire les électeurs potentiels ou calmer la grogne populaire. Pour une organisation, il faut saisir cette opportunité et dresser la liste des engagements, des réformes, des investissements que l’on souhaite que le futur gouvernement prenne en considération dans ses engagements électoraux. Il faut aussi rappeler ses priorités en tant qu’organisation pour le bon fonctionnement de l’État. Après avoir établi vos impératifs, il faut les faire entendre dans l’espace public et surtout auprès des partis politiques, des élues en place et des candidates.

2. Rencontrer les élues et les candidates  

En relations gouvernementales, il est crucial d’entretenir de bonnes relations avec toutes les formations politiques. On ne sait jamais qui sera la prochaine chef du gouvernement ! Organiser une tournée de relations gouvernementales auprès de toutes les formations politiques permet à une organisation de se faire connaître, de formuler ses demandes et de protéger ses acquis en vue de la formation d’un nouveau gouvernement.

 3. Être proactive

Saisir toutes les opportunités pour occuper l’espace public et attirer l’attention des élues, tous partis confondus. Suivre l’actualité politique et être constamment prête à réagir. Dans les prochains jours, le gouvernement dévoilera son prochain budget. Cette annonce est une occasion en or pour une organisation de se positionner dans le débat politique.

Il reste moins de sept mois avant le déclenchement des élections provinciales. La session parlementaire se termine le 15 juin. Au Salon bleu, les débats parlementaires seront de plus en plus mouvementés et laisseront de l’espace à de nouveaux sujets. Comme organisation, vous avez officiellement jusqu’au 15 juin pour vous inscrire dans les débats parlementaires à l’Assemblée nationale. Après, vous devrez continuer d’occuper plus d’espace public pour atteindre les élues et les candidates.

PS – Est-ce que quelque chose vous a surpris à la lecture de ce texte ? Avez-vous trouvé ce dont il s’agit au premier coup d’œil ?

Nous avons choisi de vous proposer ce texte en utilisant le genre féminin au sens neutre, plutôt que le masculin comme c’est l’usage le plus courant en français. Et nous avons choisi de le faire dans un article sur la politique parce que la place des femmes en politique est sous-représentée.

Au-delà de l’anecdote, toutes les organisations doivent se poser la question sur l’utilisation d’une écriture plus inclusive, comme le propose d’ailleurs l’Office québécois de la langue française, en développant l’habitude d’avoir une utilisation plus équivalente des genres féminin et masculin.

Cette pratique est encore peu utilisée dans l’espace public, mais le débat est là. N’attendez pas avant de vous poser des questions sur la façon dont vous voulez vous adapter.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *