Archives mensuelles: novembre 2015

Arrivée d’un nouveau gouvernement : quelques astuces

La transition d’un gouvernement est toujours un moment particulièrement marquant dans notre vie démocratique. La tâche (colossale) du premier ministre désigné est de piloter cette courte période d’environ deux à trois semaines. Il est appuyé par un comité de transition, ses principaux conseillers ainsi que par l’appareil étatique (notamment le Bureau du Conseil privé, le Protocole, etc.) pour permettre la nomination du gouvernement qui a eu lieu ce matin.

Que peuvent faire les organisations ou les firmes de relations gouvernementales pour se préparer ? Surtout ne pas chômer et ne pas attendre que le train passe ! Voici quelques exemples d’actions que toutes les organisations auraient intérêt à entreprendre à l’arrivée d’un nouveau gouvernement.

1)    Identification des députés pertinents

Qui dit nouveau gouvernement dit la plupart du temps un chamboulement de l’Assemblée législative. À titre d’exemple, le Parti libéral du Canada sous Justin Trudeau a réussi l’exploit de quintupler sa députation, en passant d’une trentaine de députés à un gouvernement majoritaire. Qui est le député local ? Qui sont les élus qui s’intéressent à nos enjeux, dans le gouvernement mais aussi dans l’opposition ? Qui sont les interlocuteurs privilégiés ?

2)    Mise à jour des enjeux et ajustement des stratégies

Même si les enjeux ne changent pas fondamentalement pour toutes les organisations, les interlocuteurs politiques, eux, changent. Il est important de déterminer dans les projets du nouveau gouvernement les sujets qui pourraient avoir un impact sur notre organisation ou sur notre secteur d’activité… et donc d’actualiser présentations et approches en fonction des priorités du nouveau gouvernement.

3)    Qui fait quoi ?

Après la cérémonie d’assermentation des ministres, il est important de rester à l’affût et de bien être en mesure d’identifier les nouveaux porteurs de dossier dans les cabinets ministériels. Qui sont les directeurs de cabinet et les membres clés des équipes avec lesquelles on va avoir à échanger ? Avons-nous déjà une relation établie avec certains d’entre eux, que savent-ils de notre secteur et de nos enjeux ? Plus une organisation est en mesure d’identifier rapidement ces personnes clés, plus vite elle sera en mesure de sensibiliser la nouvelle administration à sa réalité.

4)    Prendre contact

Il ne faut surtout pas hésiter à prendre contact avec les nouveaux élus et avec le personnel politique. Il ne faut jamais oublier que nos enjeux et notre expérience ont une valeur réelle et concrète pour les décideurs. Lettre de félicitations, demande de rencontre et invitation officielles sont des occasions de nous faire connaître rapidement et efficacement.

Ainsi, l’arrivée d’un nouveau gouvernement crée une redistribution des cartes du jeu gouvernemental. Il est dans l’intérêt des organisations de s’assurer de bien jouer les leurs pour se positionner dès le départ comme un joueur clé. Et il est toujours possible de faire appel à des professionnels qui comprennent bien les règles du jeu et qui peuvent vous accompagner dans nos démarches, comme l’équipe d’Octane Stratégies.

Colline parlementaire à Ottawa, Ontario, Canada

Email this to someoneShare on FacebookShare on LinkedInPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on Google+